Newsletter subscribe

A la une, Actualités, Master 2 Commerce des Vins

Natexpo, accélérateur de bio tendances

Posté le : 2 novembre 2017 à 20 h 33 min   /   par   /   comments (0)

 

 

 

 

Le bio, près de neuf français sur dix en auraient ainsi consommé en 2016 (contre 54% il y a quinze ans !), et 69% au moins une fois par mois. “Cette évolution a lieu dans un contexte où les Français accordent de plus en plus d’importance à la préservation de l’environnement dans leurs actes d’achats”, estiment les organisateurs de Natexpo.

L’alimentation bio, un marché de 7 milliards d’euros en France

A qui profite ce business ? Sans surprise, au secteur de l’alimentation et du vin en premier lieu. En France, la consommation des ménages a ainsi bondi de +21 % l’an dernier, et le marché total de l’alimentation bio dépasse désormais les 7 milliards d’euros, en incluant la restauration hors domicile. Pas étonnant, dès lors, que le salon accueille des exposants, français et internationaux, de toutes les catégories : boissons végétales, viandes, céréales, crémerie, confiseries, coquillages et même surgelés.

Le chiffre d’affaires des entreprises de transformation agroalimentaire bio a ainsi enregistré une croissance à deux chiffres en “sortie d’usine” : +18% en 2014 et +15% en 2015 pour un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros. “Un dynamisme remarquable dans un contexte difficile”, soulignent les organisateurs, alors que “le chiffre d’affaires global de l’industrie agroalimentaire en France est atone sur ces périodes : +1% en 2014 et 0% en 2015”. Conséquence, les effectifs des transformateurs du bio auraient cru de 11% entre 2012 et 2015, et leurs investissements de 50% en 2015. Indispensable, car plus d’un sur deux a lancé un nouveau produit en 2014 et en 2015.

Les vins bio : champions des exportations

Le Village des Vins Bio était entièrement dédié à la découverte des vins et spiritueux issus de l’agriculture biologique et de la biodynamie.
Une zone de dégustation libre ayant pour thèmes la découverte des vignobles et la formation à la vente des vins bio, biodynamie ou nature rythmaient la vie du Village.
C’était une occasion unique pour rencontrer et favoriser les échanges avec les acteurs européens de la filière bio, dans un esprit convivial et professionnel.

En 5 ans, de 2007 à 2012, le vignoble bio de France a quasiment triplé, passant de 22 509 ha à 64 801 ha. En 2014, les vignes bio françaises représentaient 21% des vignobles à l’échelle mondiale, soit 66 356 ha. (Source : chiffres Agence BIO)

Entre 2014 et 2015, les ventes de vin bio ont fait face à une évolution de +17,2% pour atteindre 670 millions d’euros fin 2015. Au premier semestre 2016, les ventes de vin bio ont connu une augmentation de +10% par rapport à l’année précédente.

Les vins représentent 2/3 des exportations françaises de produits bio en valeur (435 millions d’euros de produits bio à l’exportation).

 

Quant au Languedoc-Roussillon, c’est la première région viticole biologique française en superficie et en nombre d’exploitations.

32 % de la production de vin issue de l’agriculture biologique provient du Languedoc Roussillon et représente un facteur de croissance dynamique. Avec la nouvelle région, l’Occitanie compte 5176 exploitations pour 68565 ha de terres cultivées en bio ou en reconversion.

Ils sont de plus en plus nombreux à se convertir…

A votre santé  !

 

 

 

 

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet