Newsletter subscribe

A la une, Actualités, Master 2 innovation et territoires

Quand l’I.A aide à lutter contre le cancer du sein !

IA-cancer-du-sein
Posté le : 7 novembre 2017 à 10 h 30 min   /   par   /   comments (0)

Hello November ! Il y a encore quelques jours nous étions en octobre, le mois dédié à la sensibilisation au cancer du sein. Le cancer du sein est le cancer qui touche le plus les femmes (une française sur huit). Causant des milliers de décès en France et dans le monde. Des améliorations ont été notées ces dernières années quant à la survie des patientes.

Certaines semblent révolutionnaires et parmi elles on retrouve l’utilisation de l’intelligence artificielle au service de la lutte contre le cancer du sein. C’est le cas du robot développé par Mon réseau cancer du sein en liaison avec la strat-up We fight.

En effet, la Start-up a conçue et mis au point un chatbot qui permet d’accompagner les patientes et leurs familles au quotidien en répondant à toutes leurs questions. Disponible tout le temps, partout et sans jugement, Vik, ce chatbot, s’avère très utile aux patientes qui ont pu tester la première version. 

C’est gratuit et sans inscription car il suffit de rechercher sur le Messenger de Facebook le chatbot baptisé “Vik sein

 Aucun texte alternatif disponible.

UNE INFORMATION FIABLE  ET COMPRÉHENSIBLE

En délivrant une information fiable et compréhensible, “Vik sein” permet de rassurer les patientes qui se retrouvent parfois noyées sous la quantité d’information qui circule sur internet et qui n’est malheureusement pas toujours rassurante. « On lit tout et n’importe quoi sur internet », déclare Sandra, une patiente qui côtoie Vik depuis deux mois. « Les informations de Vik sont moins anxiogènes et moins violentes que sur les forums », s’enthousiasme Yolande, elle aussi convaincue par le chatbot.

 

UNE AMÉLIORATION DU SUIVI 

Vik se veut être l’alliée des patientes. Utile et bienveillant, il peut par exemple mettre un rappel pour les rendez-vous médicaux et pour la prise de médicament.

Et pour améliorer le suivi, quoi de mieux que de répertorier tous les effets secondaire. C’est ce que propose cette intelligence artificielle.

Et l’ami virtuel pense à tout ! Même à une liste de questions importantes à poser au chirurgien. « Parfois on est tellement bombardés d’informations et sous le choc, qu’on oublie de poser toutes nos questions », avoue une patiente.

Disponible partout et tout le temps et donc même en cas d’angoisse, les patientes peuvent poser à Vik toutes leurs questions, même celles qui sont plus difficile à poser face à un médecin.

« Pendant les réunions pour définir les réponses adéquates, on s’est rendu compte que les interrogations des patientes étaient à la fois très générales comme “est ce que je pourrais avoir un enfant ?” Et très concrètes : “comment se déroule une biopsie” ?, dévoile Laure Guéroult-Accolas.

 

… POUR LES PROCHES ÉGALEMENT 

Vik ne fait pas preuve d’empathie comme pourrait le faire l’entourage des patientes. Difficile de parler de son cancer avec quelqu’un qui ne peut se mettre à votre place. Et quand c’est quelqu’un qui a vécu la même épreuve, il y a toujours une distorsion, car chaque cancer du sein est unique.

Le robot permet de donner des informations précises et sans jugement quelconque.

Justement, Vik, qui commence à demander si vous êtes patient ou proche, s’adresse également aux époux, amis et parents des patients.

Selon Benoît Brouard, co-fondateur de Wefight qui a développé Vik : « C’est très utile pour les proches de se renseigner seuls et d’avoir quelques conseils pour soutenir le malade ».

 

by : CHAIMATA ATTOY

Retour à #l’actualité

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet