Newsletter subscribe

A la une, Dans l'oeil de l'étudiant, Master 2 Media Communication

[DANS L’OEIL DE L’ETUDIANT #3] : Formation initiale ou alternance ?

Posté le : 11 janvier 2018 à 22 h 27 min   /   par   /   comments (0)

[DANS L’OEIL DE L’ETUDIANT #3] : Formation initiale ou alternance ?

Entretien avec Olivia Dritzas, étudiante en Master 2 médias et communication

Dès le début de nos années d’études supérieures, on nous explique que l’année de Master 2 est de loin l’année la plus importante quant à notre futur professionnel.
Spécialisation, expérience, sont les maîtres mots de cette dernière année de formation.
C’est la raison pour laquelle il faut bien réfléchir à la façon dont on souhaite la poursuivre ; en formation initiale ou en alternance.
Bien que l’alternance consiste à se professionnaliser rapidement en travaillant 2 semaines/mois au sein d’une entreprise durant une année complète, la formation initiale peut également être un moyen d’acquérir des compétences professionnelles à un niveau différent.

 

Qui dit « formation initiale » dit également « projet professionnel » !

Lorsque l’on s’engage à suivre le master 2 MMC en formation initiale, on doit certes réaliser un stage en fin d’année mais, nous devons également, durant l’année, travailler sur un projet professionnel pendant les 2 semaines où nous ne sommes ni en cours ni en entreprise.
Les travaux de projet professionnel ont lieu à partir du mois d’octobre jusqu’à fin février.

Ainsi, en groupe de 3-4 étudiants nous apportons notre aide à une entreprise en travaillant sur une problématique précise telle que ; mettre en place une stratégie de communication autour d’un lancement d’un nouveau produit/service, analyser un nouveau marché…, tout dépend du besoin de l’entreprise.
Le choix du projet est libre, nous pouvons démarcher nous même une entreprise à condition que le projet de cette dernière corresponde à certains critères.
L’Institut MOMA peut également nous aider et nous mettre en relation avec des entreprises partenaires.

Deux oraux sont planifiés pour suivre l’avancée du projet professionnel, en décembre et en février date de l’oral final, qui aura lieu en présence de notre tuteur professionnel et d’un jury composé de nos professeurs du master.

 

Mon choix de suivre une formation initiale et mon projet professionnel

Hésitante au départ entre la volonté de faire une alternance pour acquérir une solide expérience au sein d’une entreprise et l’envie de continuer en formation initiale pour partir effectuer mon stage de fin d’année à l’étranger, j’ai finalement choisi cette deuxième option et j’ai eu la chance de trouver un projet professionnel en rapport avec une de mes passions, la peinture.

 

Quel est ton projet professionnel ?

Mon projet professionnel est de mettre en place une stratégie de communication pour le lancement de Masterclass de peinture de la Sun Gallery.
La Sun Gallery étant une galerie d’art appartenant à l’artiste peintre Jean-Claude Quilici, située à Saint Rémy-de-Provence et aux Baux-de-Provence.
Dans ces deux galeries, l’artiste expose son travail ainsi que celui d’autres artistes.

 

Comment as-tu trouvé ce projet professionnel ?


Etant au courant de ce nouveau projet, j’ai moi-même démarché cette galerie pour savoir si celle-ci serait intéressée de collaborer avec un groupe d’étudiants.

 

Comment ton groupe et toi vous organisez vous pour travailler ?

Nous sommes 3 sur ce projet, mon groupe et moi avons commencé à travailler dessus en octobre dernier.
Concernant l’organisation, nous nous voyons durant les 2 semaines destinées au projet professionnel pour déterminer ensemble les différentes parties du projet, les actions à mener, les lignes directives à définir… Ensuite, nous nous répartissons les parties afin de pouvoir travailler à distance. Nous faisons quotidiennement des points pour voir les avancées de chacune et s’assurer de suivre le rétro planning que nous avons établi jusqu’au mois de février.

Nos actions étant : l’analyse du marché des Masterclass, la réalisation d’une questionnaire quantitatif et qualitatif, la réalisation de supports visuels (flyers, affiches), la recherche de partenaires…
Nous nous sommes également rendue toutes les 3 à St Rémy pour rencontrer Jean-Claude et Bernadette Quilici et visiter la Sun Gallery.

Le but de notre projet étant d’obtenir un maximum de participants pour les Masterclass de peinture qui débuteront en avril 2018 à septembre 2018.

 

[Article rédigé par Olivia Dritzas ]

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet