Newsletter subscribe

A la une, Actualités Master Commerce des Vins, Master 2 Commerce des Vins

Nouvelle Tendance : Avec D-vine optez pour un sommelier chez-vous !

Posté le : 14 février 2019 à 20 h 09 min   /   par   /   comments (0)

Deux ans après son arrivée sur le marché, la D-Vine poursuit sa séduction auprès des amoureux du vin. Cette machine française dernier cri et à la pointe de la technologie délivre le vin de votre choix dans des conditions de dégustation optimales. Son exportation à l’international ne cesse de croitre.

D-Vine, une entreprise Française

Quel amateur de bons vins n’aurait jamais aimé avoir un sommelier à son domicile pour se servir en vin ? La jeune entreprise 10 vins vient ainsi nous proposer une solution parfaite avec sa machine D-Vine, qui refroidit, chambre et carafe le vin choisi avant de nous verser une dose parfaitement adaptée au verre de vin proposé.

Reprenant le principe de capsules pour machines à café, “10 vins” a élaboré un système de flacons à insérer dans la D-Vine. Ainsi, 35 références de qualité soigneusement choisies par l’entreprise et conservables 3 ans vous sont proposées. Cette machine a déjà enregistré un certain nombre de succès : “Nous avons eu de très bons retours sur la partie vente aux particuliers et nous avons remporté 2 prix au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas en janvier 2016” affirme Thibault Jarrousse, co-fondateur de “10-vins”.

Afin de conserver la production de la machine sur l’hexagone, de subvenir aux besoins de normes et de répondre à de nouvelles contraintes techniques, l’entreprise la commercialisant a rehaussé son prix de 490€ à 890€. Tout le monde ne peut donc se l’offrir.

Tout d’abord, sur le territoire national, la startup a lancé son produit en ciblant initialement le grand public. Puis, à mesure de son développement, elle a suscité l’intérêt de professionnels CHR. “Quelques semaines après le lancement mi 2016, on s’est aperçus que de nombreux professionnels s’équipaient. On a constaté qu’il y avait beaucoup de demandes dans les bars, les hôtels, et les suites. On a donc adapté notre offre. Ce n’est pas un virage complet on continue à commercialiser pour le grand public” confie Thibault Jarrousse.

Le développement à l’international

Fin 2016, la jeune entreprise a débuté son internationalisation en exportant à Singapour avec les groupes Sofitel et Mariott. Désirant se développer en Angleterre, elle a également lancé des projets à Londres en 2017. Depuis sa création, la D-Vine a été produite à 1.500 exemplaires, la gamme de vins va être étendue pour atteindre prochainement une cinquantaine de crus.

Avec cette machine révolutionnaire, la startup française a su affirmer encore un peu plus la place de notre pays dans le monde du vin.

Article écrit par : Borislav Lazarević, Tristan De Mil, Marine Fino et Nils Luzniak

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet