Newsletter subscribe

A la une, Actualités Master Commerce des Vins, blog, Master 2 Commerce des Vins

La vigne française voit l’avenir en rosé

Posté le : 29 mai 2020 à 16 h 16 min   /   par   /   comments (0)

Aujourd’hui et depuis une dizaine d’années, les vignerons français se tournent de plus en plus vers la production de vins rosés. La France avec près de 7 millions d’hectolitres produit en 2019, représente près d’un tiers de la production mondiale de rosés. La Provence, le Languedoc et Bordeaux concèdent d’année en année de plus en plus d’importance à la production de vins rosés…

Les études de consommation de vins en France montrent que le rouge reste la première couleur consommé, mais que le blanc cède lui des parts au vin rosé qui devient la deuxième couleur la plus consommée en France.

La France est le premier pays consommateur de vins rosés au monde mais aussi le premier producteur mondial et affirme sa position de leader sur le marché du rosé dans le monde.

La région Languedoc-Roussillon et la Provence représentent près de 70% de la production nationale. La Provence, elle représente 42% de la production nationale de rosé pour seulement 26 860 hectares, c’est aussi la première région productrice de vin rosé AOC, cette production représente à l’échelle mondiale environ 6%. Quant à la région Languedoc-Roussillon, elle représente près de 30% de la production nationale de rosé, avec un place importante de l’IGP d’OC estimée à 20% des volumes nationaux. Enfin Bordeaux, fait une place aux rosés, en proposant une AOC “Bordeaux Rosé” avec 170 000 hectolitres / an pour seulement 4725 hectares.

Le rosé est aujourd’hui une réelle tendance de consommation pour les français, encore très majoritairement consommé durant la période estivale, ce dernier voit ses habitudes de consommations évoluées et s’étendre sur une consommation plus régulière et moins saisonnière. Le rosé se déleste des ressentis non apprécié chez les jeunes pour le vins rouge (astringence, acidité, etc) favorisant ainsi sa consommation perçu comme un vin plus fruité, plus frais et plus accessible.

 

Article rédigé par Alex Didier-Lozano.

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet