Newsletter subscribe

A la une, L'actu Médias & Com', Master 2 Media Communication

Google et Facebook dominent le marché de la publicité en ligne

Posté le : 14 décembre 2019 à 11 h 30 min   /   par   /   comments (0)

75,8% du marché à eux deux

Mais quelle emprise ! 😲
D’après les chiffres publiés par le cabinet d’études eMarketer, les deux géants américains vont s’emparer de 75,8% des 5,78 milliards de dollars (5,2 milliards d’euros) du marché de la publicité en ligne.
En 2018, la combinaison de leur activité a dépassé les trois-quarts du marché français de la publicité numérique et cette tendance va s’accroître cette année. En effet, la part de Facebook va dépasser le quart du marché pour atteindre 27% en 2021. Quant à Google, la part du réseau devrait décroître et passer de 50,8% à 49,7%.

Google, leader

Malgré ce constat, Google reste toujours l’acteur principal du marché de la publicité en ligne. “Même si la part de Google diminuera légèrement avec le temps, rien n’indique qu’elle perdra sa position dominante sur la marché français dans un avenir prévisible”, a expliqué Karin von Abrams, analyste principal chez eMarketer.
Avec cette position dominante, les deux géants vont voir leurs revenus publicitaires 2019 croître. 20,9% pour le réseau Facebook et 13,3% pour Google, malgré les problématiques liées à l’utilisation des données personnelles des utilisateurs.
“Les annonceurs sont certainement attentifs aux enjeux juridiques posés par Facebook et Google et peuvent ergoter sur leurs conditions d’utilisation. Mais ces deux plateformes offrent toujours aux publicitaires une capacité d’atteindre l’audience et une flexibilité énorme“, a précisé Karin von Abrams.

Internet gagne du terrain

Sur le marché de la publicité mondiale, les revenus de Google vont dépasser les 100 milliard de dollars cette année. Ceux de Facebook, devraient atteindre les 70 milliards de dollars. Internet, devenu le premier média publicitaire en 2016, est de plus en plus utilisé dans le marché publicitaire français, au détriment des médias traditionnels tels que la radio, les affichages, la presse, etc. “Maintenir une présence importante sur Facebook et Google est devenu un élément clé du marketing numérique“, déclare Karin Von Abrams.

_________

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire tous les chiffres des résultats de l’étude sur le site eMarketer
Si l’article vous a plu, vous aimerez aussi notre nouvel article sur le réseau Instagram qui souhaite supprimer ses “likes”  🤔 Qu’en pensez-vous ?

Article rédigé par l’équipe Instagram

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet