Newsletter subscribe

A la une, Actualités Master Commerce des Vins, Master 2 Commerce des Vins

Le vin des dunes du domaine de la Pointe !

Posté le : 19 mars 2020 à 15 h 31 min   /   par   /   comments (0)

A Capbreton, dans les Landes, à 800m de l’océan, sur 5 hectares, un petit domaine y est installé. Pendant 800 ans, le vignoble de Capbreton a été très fructueux (jusqu’au XVIIème siècle).

Il y a bien des siècles, Capbreton était loin de ressembler à la station balnéaire que nous connaissons aujourd’hui. En effet Capbreton était un village de pêcheur. Pour protéger leurs cabanes de pêches, leurs maisons et accommodations de la dune et de l’ensablement, les capbretonnais, pour tenter de fixer la dune, plantaient des pieds de vigne. Pour cela, chaque année, ils enterraient les ceps dans le sable formant des racines pouvant aller jusqu’à 5 mètres. Avec la venue des anglais en Aquitaine du XIIème au XVème siècle, les échanges entre le sud-ouest français et l’Albion – ancien nom de la Grande Bretagne –  sont favorisés notamment concernant le vin. Cette période a fondé la réputation des vins bordelais et du sud-ouest.

Alors, tout en s’efforçant de fixer la dune avec les vignes, les capbretonnais se sont rendu compte que leurs vins étaient bons. Ce sont les fameux Vins de Sable. Prestigieux vins qui ne se sont pas fait tout seul : pendant que les hommes étaient en mer, les femmes portaient des seaux de sable sur la tête et les enfants ramassés le guano (fientes) pour les déposer aux pieds des ceps afin de servir d’engrais.

C’est au XVIème siècle que la culture de la vigne à Capbreton va peu à peu s’effacer. Avec le détournement de l’Adour (en 1578), passant de Capbreton à Bayonne, les ventes se font plus rares. De plus, tout au long de l’histoire, le vignoble a dû lutter contre les aléas climatiques liés à ce climat particulier et les maladies. Nous pouvons notamment retenir la crise de l’oïdium au milieu du XIXème siècle. La naissance des stations balnéaires va réduire encore plus le vignoble capbretonnais. Puis, dans les années 2000, Nicolas Tison décide de replanter des vignes à Capbreton et créer le vin des dunes du domaine de la Pointe afin de donner une nouvelle vie à ce vignoble de sable.

En 2018, c’est la famille Laudet qui rachète le domaine – propriétaire du domaine Laballe – et commence à mettre en place du projet de développement du domaine afin de faire de la Pointe un réel pôle oenotouristique et un lieu incontournable dans la région.

Article rédigé par Lucie Dupont.

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet