Newsletter subscribe

A la une, Dans l'oeil de l'étudiant, Master 2 Media Communication

[DANS L’OEIL DE L’ETUDIANT #2] : Stage et Avenir Professionnel

Posté le : 30 novembre 2017 à 15 h 50 min   /   par   /   comments (0)

[DANS L’OEIL DE L’ETUDIANT #2] : Stage et Avenir Professionnel

Entretien avec Gabriel Bouakira, étudiant en Master 2 Marketing Médias et Communication à Montpellier Management.

TON OBJECTIF APRES LE MASTER ?

Mon objectif professionnel est de pouvoir travailler un jour dans les médias ou dans une agence de relations publiques, par exemple j’aimerai beaucoup avoir un poste d’attaché presse dans une entreprise connue, un média, et idéalement, en tant que passionné de musique, dans un label de production musicale. C’est pourquoi j’ai décidé de me spécialiser et d’intégrer, en deuxième année de master, le programme Marketing Médias et Communication.

L’INTERET DES STAGES ?

Quand j’étais en première année de Master Marketing Vente, je me souviens que nos professeurs insistaient vraiment sur le fait que ce stage était vraiment déterminant dans notre futur proche, et qu’il allait avoir une grande importance dans notre projet professionnel, contrairement à nos premiers stages de licence. C’est pourquoi il faut choisir ce stage avec précaution. Il montre la cohérence de notre projet professionnel et nous soutient dans la recherche du stage de deuxième année de master, et qui je précise, sera pour ma part  le dernier de mes études. Le stage est un enjeu décisif car à ce moment de nos études nous sommes très proches de l’emploi. Nos professeurs nous disaient donc de très bien choisir l’entreprise, de faire attention aux missions qu’elle nous proposait pour être sûr que le stage nous apportera une réelle plus-value, remarquable par nos futurs employeurs.

COMMENT S’EST PASSE TON STAGE ?

Après une longue période de démarchage, j’avais finalement trouvé un stage qui me convenait. Il s’agissait d’une start-up en décollage grâce à un projet vraiment innovant. Je leur avais adressé une candidature spontanée qui déboucha sur un entretien. Les missions qu’ils me proposaient avait l’air de correspondre parfaitement à ce que je voulais faire. Je devais être en charge de leur base de données presse,  participer à la création d’une campagne de communication pour le lancement d’un nouveau produit, travailler sur leur support de communication… Une liste de missions vraiment intéressante.

Cependant, alors que les deux premières semaines se sont déroulées correctement, la suite a été plus difficile car l’entreprise rencontrait des difficultés de planning et mon tuteur qui lui aussi avait beaucoup de travail ne savait pas trop quoi me donner comme tâches à réaliser. C’était assez frustrant car par rapport à la liste des missions qu’on m’avait donné je me retrouvais à faire des choses qui m’intéressaient moins. De plus, nous avions à rendre notre mémoire seulement 1 mois et demi après le début du stage, j’étais donc dans l’entreprise sans pouvoir trouver un sujet de mémoire intéressant. Nos professeurs insistaient aussi grandement sur la valeur du mémoire qui joue un rôle important dans notre projet professionnel, et en particulier au cours de la sélection pour la deuxième année de master.

COMMENT AS-TU TROUVE TON SUJET DE MEMOIRE ?

Sans missions valorisantes, je ne pouvais pas faire de mémoire adapté, j’ai donc pris les devants et réfléchi à un sujet intéressant. Je voulais parler de l’apport des relations publiques et relations presse pour une start-up. J’ai donc dû être force de proposition avec mon tuteur de stage. Je lui ai donc directement parlé de mon mémoire et lui ai proposé des tâches sur lesquelles je pouvais l’accompagner. Mon tuteur travaillait beaucoup sur des concours auxquels la start-up participait pour obtenir de l’investissement. Ainsi j’ai pu mettre mes compétences au profit de l’entreprise et trouver mon sujet : Les concours au sein d’une start-up, éléments stratégiques de croissance, couverture médiatique et  contribution au capital-marque.

UN MESSAGE POUR LES FUTURS ETUDIANTS ?

Pour terminer, ce que je souhaite partager est de bien choisir son stage. C’est très important, car il peut être long et difficile de trouver sa place  dans une entreprise, surtout quand on sait qu’on a notre mémoire à rendre. Il ne faut pas être pressé par le temps et se jeter sur la première offre, au contraire. Quand j’avais démarré mon stage je recevais encore des mails d’entreprise qui me proposait d’autres entretiens. Il faut donc bien se renseigner sur son entreprise pour être sûr de l’apport que ce stage peut vous transmettre. Il peut se produire qu’un tuteur de stage ne soit pas assez disponible, il ne faut donc pas hésiter à le solliciter, être force de proposition, c’est une qualité grandement appréciée dans l’entreprise et par les recruteurs.

 

[Article rédigé par Gabriel BOUAKIRA]

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet