Newsletter subscribe

Actualités, Veille marketing

Les vins de Savoie: un vignoble à découvrir absolument

Posté le : 10 mai 2018 à 11 h 44 min   /   par   /   comments (0)

La Savoie, un vignoble mal connu, parfois même boudé et pourtant fascinant !

Vouloir devenir caviste en Savoie, au début, c’est un peu répéter aux gens qui vous posent la question que ce n’est pas du tout pour ses vins, mais plutôt pour la splendeur du panorama.

Alors certes, aucune déception sur ce point : la Savoie offre des pentes vertigineuses et les paysages qui vont avec. Mais ce que l’on ignore c’est que ces pentes justement, peuvent produire entre 400 et 600 mètres d’altitude des vins délicats, complexes, élégants et pleins d’une personnalité unique. On est bien loin du vin qui ne serait bon que pour la raclette.

Cette émission de Radio Campus Paris s’attarde revient sur ce petit vignoble de 2200 hectares « en pleine renaissance » : http://www.apromonde.fr/#/articles/5aaf64322227106508d828de

La Biennale des Vins de Montagne et de Forte Pente, organisée par l’Association des Vins de l’Extrême et qui a eu lieu fin avril à Chambéry, l’a d’ailleurs mis à l’honneur, aux côtés de vins des Hautes Alpes, Hautes Corbières, Auvergne…

Les cépages typiques de ce terroir

Réunissant 60 vignerons, ce rassemblement a permis de découvrir les cépages cultivés dans la région.

C’est d’abord l’Altesse, qui produit les célèbres roussettes de Savoie, des vins blancs secs caractérisés par des arômes de noisette, de bergamote, d’amande douce et de miel et qui travaillés avec soins maintiennent une belle arrête acide lui permettant de se garder quelques années et de s’allier avec des crustacés.

C’est aussi les Jacquères. Mésestimées, ces vins peuvent offrir une tension admirable digne de très beaux vins du Sancerois.

Le Gamay est le cépage le plus cultivé et donne sur ce terroir incomparable des vins vifs au croquant végétal et au fruité frais. Il y a aussi la Mondeuse, appelée parfois la syrah légère mais qui pourtant offre au-delà de ces notes épicées en fin de bouche un vin d’une étonnante complexité.

Il faut aussi partir à la découverte des cépages parfois oubliés et qu’une nouvelle génération de vignerons s’attelle à remettre en valeur : l’Etraire de la Dhuy, la Verdesse, le Persan, … Leur dynamisme est reconnu et permet de nombreuses évolutions qui permettent aujourd’hui au vin de Savoie de revenir sur les plus belles tables de la gastronomie, comme l’explique cet article du Point http://www.lepoint.fr/dossiers/vins/special-vins/savoie-le-versant-rouge-11-09-2017-2155976_3153.php

Il ne faudra donc pas rater le prochain rendez-vous de cette biennale en 2020 !

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet