Newsletter subscribe

A la une, Actualités, Marketing du sport, Master 2 Marketing Sport Loisirs, Non classé

Marier sport et tourisme : l’engagement de la France à l’horizon 2023-2024

Marier Sport et tourisme en France
Posté le : 31 juillet 2018 à 16 h 53 min   /   par   /   comments (0)

Marier sport et tourisme en France : la nouvelle préoccupation du gouvernement.

Seulement quatre jours après la victoire de l’équipe nationale, le 15 juillet 2018 lors de la coupe du monde de football en Russie, le gouvernement, présidé par le premier ministre français, s’est rassemblé pour le troisième conseil interministériel du tourisme.

L’ordre du jour : marier sport et tourisme. Autrement dit, penser le tourisme de demain et faire en sorte que la France demeure « première destination touristique au monde ». Pour ce rendez-vous semestriel, les deux sujets majeurs ont été le « sport-tourisme » et le « numérique dans le tourisme ».

 

Le sport levier du tourisme :

Qui dit tourisme ne dit pas forcément sport… et pourtant lorsque l’on pense grand événement sportif, on pense forcément tourisme. L’enjeu est notable puisque la France se prépare à recevoir la coupe du monde de Rugby en 2023 et les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024. Il faut donc être parfaitement opérationnel pour ces événements internationaux et savoir répondre aux exigences des touristes français et étrangers.

Les retombées économiques et sociales ne sont pas négligeables : l’attractivité du territoire est un puissant vecteur de croissance et d’emplois en sport et tourisme.

 

Quelques chiffres en sport et tourisme :

En 2017, la France connaît une hausse de 5,1% en termes de fréquentation des touristes par rapport à 2016. Les recettes s’élèvent à 53,7 milliards d’euros pour l’année. Elle représente une hausse de 8,9% par rapport à 2016.

Une étude menée par Deloitte estime que le potentiel impact économique que peut avoir la coupe du monde de rugby 2023 sur la France se situe entre 1,9 et 2,4 milliards d’euros.

Pour les jeux olympiques et paralympiques, le Centre de Droit et d’Economie du Sport estime leur impact économique total entre 5,3 et 10,7 milliards d’euros. Il s’agit du plus gros événement au monde qui mobilise 206 pays.

 

Mais que ressort-il exactement de ce troisième conseil interministériel du tourisme en matière de sport ?

Le gouvernement s’est vu soumettre 21 mesures longuement réfléchies par les acteurs publics et par les professionnels des secteurs sport et tourisme. Ces mesures ont pour objectif d’optimiser les retombées touristiques des grands événements sportifs internationaux organisés en France.

Même si le gouvernement a accueilli favorablement toutes les mesures, il ne s’est engagé pour l’instant que pour trois d’entre-elles :

-La première consiste à faciliter les dispositions en faveur du shopping. C’est connu les touristes sont dépensiers pendant leurs vacances, ce qui profite à l’économie du pays. L’abaissement du seuil de détaxe d’ici la fin du quinquennat du président actuel ou encore l’ouverture des commerces le dimanche pendant la période des événements, sont ainsi envisagés.

-La seconde mesure tend à connecter les billetteries sportives et touristiques pour simplifier le parcours du touriste. Il se verra proposer un pack comprenant des entrées pour les compétitions et l’hébergement. Le transport ou des offres culturelles pourront être inclus. L’objectif étant de parvenir à allonger la durée des séjours en France.

-Profiter de ces grands événements sportifs pour former les salariés qui le souhaitent à l’accueil des touristes ainsi qu’aux langues. Ce dispositif sera également ouvert aux volontaires et bénévoles de ces événements afin de valoriser leurs actions.

 

Le chantier est tout de même colossal concernant le dualisme sport et tourisme. En effet, anticiper l’afflux des visiteurs ne peut que dynamiser le tourisme et faire en sorte que la France reste positionnée en tant que « première destination du monde ».

 

Article rédigé par : Sandra KHOURY

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet