Newsletter subscribe

A la une, Actualités, Master 2 Marketing Sport Loisirs

MONTPELLIER – NÎMES, UNE RIVALITÉ HISTORIQUE

Posté le : 2 octobre 2018 à 15 h 24 min   /   par   /   comments (0)

Ce week-end s’est déroulé le match de football le plus attendu de l’année dans la région. 25 ans que les supporters montpelliérains et nîmois attendaient cette rencontre au sein de l’élite. Une fois n’est pas coutume, ce sont les pailladins qui ont croqué les crocos (3-0) dans un derby bouillant. La #PromoMHB revient sur le pourquoi de cette rivalité, ainsi que sur ce dernier derby qui a tenu toutes ses promesses. 

Pourquoi cette rivalité ?

Tout d’abord d’un point de vue géographique : Montpellier et Nîmes ne sont séparées que de 56 kilomètres, et se disputent la rivalité régionale, avec le Gard d’un côté, et l’Hérault de l’autre. C’est le deuxième derby de France le plus proche géographiquement juste après Nice-Monaco.

Le contexte politico-économique a également son rôle. Capitale du Languedoc-Roussillon et huitième ville la plus peuplée de France, Montpellier (275.000 habitants) est aussi le pôle économique de la région (ex-Languedoc Roussillon) et fait de l’ombre à Nîmes et ses 150.000 habitants. Mais Nîmes, plus ouvrière, est davantage une ville où règne un amour du football plus passionnel. Alors qu’à Montpellier le football cohabite avec de nombreux sports comme le handball, le rugby ou encore le volley-ball. 

Il est à noter que le MHSC est un club relativement jeune puisque il a été créé en 1974 par Louis Nicollin, et n’a cessé de se développer en même temps que le Nîmes Olympique déclinait. Ce dernier était le  club phare de la région dans les années 1970-1980, mais a malheureusement connu ces dernières décennies des saisons difficiles en Ligue 2 et National.

Historiquement, le point d’orgue de cette rivalité demeure la demi-finale de la Coupe de France 1993, dans laquelle les nîmois, alors en National, s’étaient imposés face au voisin héraultais. 

25 ans après, Montpellier s’adjuge le derby et monte sur le podium

Outre les débordements en tribunes et les interruptions de match qui font partie de l’histoire et du folklore de ce derby, on retiendra la victoire sur le terrain du MHSC face à Nîmes (3-0).

Grâce à des réalisations d’Oyongo, Delort et Laborde, Montpellier s’est imposé sous les yeux des 20 054 de la Mosson. Avec cette victoire, les montpelliérains grimpent à la 3e place du classement derrière le PSG et Lille. Ils se déplaceront ce samedi 6 octobre à Guingamp (lanterne rouge du championnat) pour tenter de confirmer ce bon début de saison.

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet