Newsletter subscribe

A la une, L'actu Médias & Com', Master 2 Media Communication

30% des entreprises utilisent toujours des Windows XP

Posté le : 7 août 2019 à 12 h 19 min   /   par   /   comments (0)

Windows n’a pas de concurrents chez les entreprises et occupe une position quasiment monopolistique. Cependant, tout n’est pas sans risque pour ces entreprises inconscientes des dangers que peuvent présenter ces versions obsolètes. 

pastedGraphic.png

La majorité des entreprises utilisent l’OS Microsoft et selon une étude menée par Spiceworks, 30% des entreprises disposent toujours d’au moins un ordinateur contenant Windows XP. Si ce chiffre est en baisse depuis 2017 (42%), cela reste très élevé. Le support XP est obsolète depuis 2014, plus de mises à jour sont effectuées sur ce système d’exploitation.  Cela inclut donc des risques informatiques très élevés. Les failles de sécurité peuvent être fatales pour ces entreprises qui, non conscientes du danger ne semblent pas inquiètes du piratage informatique, n’éprouvent pas le besoin de changer de système d’exploitation afin d’éviter ces dangers. 

Windows 8 quant à lui est présent dans 28% des entreprises (35% en 2017). Cela s’explique par le fait que Windows est une version très critiquée à cause de son ergonomie particulière. Il s’agit en effet d’une des versions les plus impopulaires avec Windows Vista. Ces versions présentent de nombreuses failles de sécurité et sont considérés comme « des catastrophes dans le monde du PC » selon Gabe Newell, patron de Valve (studio américain de jeu vidéo). 

pastedGraphic_1.png

Pour Windows 7, elle est toujours utilisée par 79% des entreprises ! (84% en 2017). Cette version une des plus populaires de Microsoft, est sortie avant en 2009 (soit 3 ans avant la sortie de Windows 8). Windows 7 affiche donc un chiffre quasiment trois fois supérieures à sa version « supérieure » qui est sortie 3 ans plus tard. Ce chiffre impressionnant se justifie la qualité de l’ergonomie de Windows 7 qui semble perdurer dans le temps. Il faut rappeler que cette version a 10 ans. La fin du support est pourtant prévue pour janvier 2020 et il est important pour les entreprises de renouveler leurs systèmes d’exploitations sous crainte d’être exposé à des dangers informatiques importants. Les anti-virus et anti-malwares ne sont ainsi pas assez suffisants pour contrer les futurs dangers informatiques. De plus, passer sous Windows 10 peut être vu comme un argument commercial par certaines entreprises qui satisfaites de leur système Windows actuel ne sont pas pressées de passer à Windows 10.

Enfin, Windows 10 a connu en deux ans un gain de 18% avec 78% des entreprises ayant au moins un ordinateur Windows 10. (60% en 2017) 

D’après une étude effectuée par le System Administration Networking, and Security Institute (SANS), un appareil connecté sous Windows XP a un temps de survie inférieur à moins de 10 minutes. Passé ce délai, ces ordinateurs risquent d’être infectés par des logiciels malveillants qui, profitant de l’absence de mise à jour, attaquent le terminal. Les banques sont le premier secteur en ligne de mire de ces attaques informatiques, 95% des 420 000 ATM aux Etats-Unis fonctionnaient encore sous Windows XP en 2014. Ce chiffre est cependant en baisse car le nombre a baissé à 75% quelques mois plus tard. 

Si pour l’instant les ordinateurs sous Windows 7 ne risquent pas encore de problème, il est important pour les entreprises utilisant Windows XP de renouveler leur parc informatique afin d’éviter les attaques comme WannaCry, un puissant logiciel de type ransomware (piratage à rançon) !

L’étude complète de Spiceworks est disponible sur ce lien : https://www.spiceworks.com/marketing/network-security/pdf-report/ 

 

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet