Newsletter subscribe

A la une, Master 2 innovation et territoires, Tendances, Tourisme

L’Hyperloop ou le nouveau transport pour des territoires de plus en plus connectés ?

Posté le : 8 novembre 2019 à 12 h 17 min   /   par   /   comments (0)

Le contexte actuel

Dans un monde ancré dans la mondialisation, les échanges entre territoires sont capitaux. Alors que les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) se font de plus en plus nombreuses, elles apportent également leur paradoxe. En effet, d’un côté elles permettent de « rapprocher » les individus en leur permettant de communiquer à tout moment et partout dans le monde, et d’un autre côté, elles limitent les échanges physiques qu’ils peuvent avoir. Il est ainsi bien plus facile de passer par les médias sociaux tels que Facebook ou WhatsApp que de traverser les océans pour donner des nouvelles à un proche.

Toutefois, de nouvelles innovations dans le monde des transports pourraient, elles aussi, révolutionner notre monde et faciliter les échanges physiques entre biens et individus de différents territoires.

Cet article a pour vocation de vous faire découvrir, ou peut-être redécouvrir, l’une d’elle : l’Hyperloop.

 

Hyperloop : le concept et ses origines

Cette innovation a été imaginée par le célèbre milliardaire Elon Musk, fondateur et PDG de Tesla, en 2013. Son idée était alors de proposer une alternative à la future ligne de train à grande vitesse, devant relier San Francisco à Los Angeles. C’est ainsi qu’est né ce projet d’un train du futur, qui doit se déplacer dans des tubes, à une vitesse pouvant atteindre 1 200km/h. L’Hyperloop devrait ainsi être plus rapide que n’importe quel moyen de transport utilisé de nos jours (bateaux, trains et avions confondus). Il ne devrait par ailleurs pas subir les caprices de la météo, et fonctionner de façon totalement autonome en termes d’énergie. En effet l’idée est de le faire fonctionner uniquement aux énergies renouvelables telles que le solaire ou encore l’éolienne. Le gain de temps accordé par ce train du futur serait considérable.

 

Prototype de l’Hyperloop, un transport du futur ?

 

Exemples de temps de voyage avec l’Hyperloop :

  • Los Angeles à San Francisco en 30min contre 1h30 en avion
  • Bratislava à Vienne en 8min contre 1h en bus ou train
  • Montpellier à Paris en 45min contre 3h en TGV

 

Hyperloop : quelle actualité ?

En 2013, Elon Musk ne fait qu’annoncer son idée et publie un bref rapport sur l’Hyperloop, laissant ainsi place à l’open source et à la création de chefs d’entreprises motivés. C’est ainsi que voient le jour plusieurs entreprises qui se lancent sur le projet. On retrouve notamment Hyperloop One, Colorado Hyperloop ou encore Hyperloop Transportation Technologies. Ce projet, très futuriste, demande de nombreuses ressources, tant financières que techniques, ce qui explique encore aujourd’hui l’état d’expérimentation de l’Hyperloop. Toutefois des modules ont d’ores et déjà été élaborés et sont en cours d’essais, que ce soit aux USA dans l’état du Texas ou dans notre région, à Toulouse. L’Autriche a même signé un accord avec Hyperloop One pour mettre en place une ligne à partir de 2020 pour relier Vienne, Bratislava et Budapest.

Ce projet attire également l’engouement des plus jeunes qui y voient le train permettant un aller direct dans le futur. C’est notamment le cas de Caroline Crouchley, une jeune américaine de 13 ans qui a proposé le mois dernier, sa propre version de l’Hyperloop dans l’objectif d’améliorer sa sécurité.

L’Hyperloop sera-t-il le précurseur d’un nouveau monde encore plus connecté ? Favorisera-t-il le tourisme de masse ? Autant de questions qui ne demandent qu’à voir dans quelques années pour en connaître les réponses…

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet