Newsletter subscribe

A la une, Actualités Master Commerce des Vins, blog, Master 2 Commerce des Vins

Le retour en force des cépages oubliés au Domaine « Grange de Bouys »

Posté le : 10 mai 2020 à 15 h 55 min   /   par   /   comments (0)

Remettre au goût du jour des cépages délaissés et en faire une cuvée spéciale ? C’est le pari fou que le Domaine « Grange de Bouys » s’est lancé. 

Grange de Bouys est un Domaine situé à Roujan dans l’Hérault. Ce domaine adopte les pratiques d’agriculture biologiques et de biodynamie pour la production de l’ensemble de ses vins, l’ensemble des vendanges sont faites à la main. Racheté en 2010 par Stéphane et Florence Monmousseau, c’est en 2016 que l’idée de surgreffer d’anciens cépages oubliés du Languedoc germe. Ces cépages sont adaptés au mieux au terroir de la région et ont été délaissés au détriment de cépages ayant des rendements plus importants, ils sont donc en parfaite adéquation avec les valeurs du Domaine puisqu’ils s’adaptent à la nature qui les entoure et contribue à son équilibre. 

Après avoir parcouru l’Occitanie à la recherche de ces cépages, en mai 2018 l’Aspiran, le Morrastel et le Terret noir sont surgreffés. Les vendanges de l’automne dernier ont été fructueuse et ont permis au Domaine de réaliser le premier millésime de la cuvée « Le Médieval », ce dernier a été mis en bouteille début avril. 

Le résultat est des plus surprenants car en plus d’avoir une bonne résistance aux aléas climatiques, ces cépages permettent d’obtenir des vins avec une faible teneur en alcool. Le médiéval se compose de 5 cépages dont 3 rares (l’Aspiran, le Morrastel et le Terret noir), c’est un vin partiellement élevé en fut de 500 litres, et alors que ses frères et soeurs du Domaine ont des teneurs en alcool allant de 13 à 13,5%, lui ne fait que 12% d’alcool. Concernant sa dégustation, ce vin surprend pour un Languedoc, sa robe est vive, en bouche on retrouve des notes florales, légèrement poivrées et un final sur des notes de vanille.

Remettre en avant ces cépages est une belle initiative à suivre.

 

Article rédigé par Anna Lassalle.

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet