Newsletter subscribe

A la une, L'actu Médias & Com'

Le métavers en pleine émergence dans le secteur du luxe !

Posté le : 31 octobre 2022 à 10 h 44 min   /   par   /   comments (0)

Vous êtes intéressé par le marketing du luxe ainsi que par l’univers des métavers et vous souhaitez en savoir plus  ?  Alors cet article est fait pour vous ! 

Dans le cadre d’une étude réalisée pour le Comité Colbert, le cabinet d’analyse Bain & Company a interrogé 75 maisons de luxe françaises dans le but d’en savoir plus sur leur rapport vis-à-vis des nouvelles technologies.

Qu’en est-il donc ressorti ?

 

2,3 nouvelles technologies par maison de luxe en moyenne

Parmi les 16 différentes technologies citées dans l’étude (en allant des biotechnologies, à la blockchain, en passant par les métavers ou encore les NFT) il apparaît que les maisons de luxe membres du Comité Colbert ayant été interrogées, en auraient adopté seulement 2,3 en moyenne !

 

Barrières à l’adoption des nouvelles technologies

D’après l’étude, ce chiffre peu élevé s’expliquerait notamment par le manque de compétences en interne. En effet,  selon Yves Curtat, Dirigeant et fondateur de Retail Reload « Les Maisons de luxe ont toujours eu du mal à attirer les meilleurs talents dans le domaine de la technologie, ces profils privilégient souvent un environnement moins traditionnel et plus disruptif ».

Un critère qui permet également d’expliquer le fait que les maisons appartenant à un groupe adoptent en moyenne deux fois plus de technologies que les maisons indépendantes.

 

Des leviers technologiques au service de trois grands objectifs stratégiques chez les maisons de luxe

Toujours selon l’étude de Bain & Company, les maisons testeraient en moyenne 3,2 technologies supplémentaires qu’elles voudraient intégrer à leurs stratégies sur une période allant des prochains mois aux trois prochaines années.

Parmi les objectifs prioritaires liés à ces technologies, l’amélioration de l’engagement client constitue le premier centre d’intérêt du luxe, qui a été cité par la moitié des Maisons comme “le premier moteur d’adoption de nouvelles technologies”, dans l’idée de faire vivre à leurs clients une expérience augmentée, sans couture et personnalisée.

Par ailleurs, derrière cet objectif principal apparaît également un objectif d’excellence opérationnelle, qui concerne tout ce qui est produits innovants, l’excellence produit, ou encore la robotisation.

 

Sur quels outils les maisons de luxe se positionnent-elles ?

Ainsi, de nombreuses marques de luxe ayant été sondées lors de cette étude miseraient sur des outils immersifs tels que la réalité augmentée, la réalité virtuelle, ou encore les NFT, afin de favoriser l’engagement des clients. Petit rappel : les NFT (jeton non fongible en français) représentent des objets virtuels dont la valeur réside dans le certificat d’authenticité infalsifiable, auxquels ils sont rattachés et qui les rend uniques.

Ainsi, selon le rapport, 51 % des maisons de luxe interrogées seraient aujourd’hui en phase de test ou même de planification de lancements de NFT avant 2025, un chiffre qui monte à 72 % pour les maisons appartenant à un grand groupe.

 

La collaboration, un bon moyen d’éviter le faux-pas digital

Toutefois, lorsqu’une marque s’aventure dans de nouveaux domaines d’autant plus complexes, il est compréhensible qu’elles craignent de faire un faux-pas, d’autant plus dans le secteur du luxe.

Mais pas de panique, les maisons de luxe ont une méthode redoutable pour éviter le faux-pas digital : la collaboration !

En effet, quoi de mieux pour les maisons, que de choisir la voie de la collaboration en s’associant avec une marque forte dans le domaine (comme Cryptopunk, BAYC ou encore Doodles) afin de se lancer tout en gardant un filet de sécurité ?

En effet ce type de partenariat peut s’avérer fortement bénéfique pour les acteurs du luxe, et il permettra de leur garantir un certain succès !

 

Louis Vuitton et Tiffany & Co ont franchi le cap !

Si les raisons pour lesquelles beaucoup de maisons de luxe font le choix de la collaboration sont à présent plus claires, il reste à savoir qui parmi elles, a décidé de franchir le pas ? 

Et bien c’est notamment le cas de Louis Vuitton, qui a dévoilé son jeu vidéo “Louis The Game” en 2021, qui met en scène Vivienne, la mascotte de l’entreprise de luxe, à l’occasion de l’anniversaire des 200 ans de la naissance de son fondateur.  Dans le jeu, la quête de Vivienne permet de retracer les moments clés de la vie de Louis Vuitton.

Le géant de la mode offrait également la possibilité de débloquer 30 NFT artistiques présents dans le jeu. 

De plus, la mise à niveau datant de cet été a permis d’inclure l’ajout de nouveaux défis et de nouvelles récompenses NFT. Ainsi, les joueurs ayant pu collecter un certain nombre de NFT gratuits à travers le jeu, pouvaient participer à un tirage au sort qui s’est déroulé le 8 août dernier, donnant aux joueurs la possibilité de gagner l’un des 10 nouveaux NFT Vivienne.

Source : Louis Vuitton

 

Autre exemple avec la collaboration entre Tiffany & Co. et Cryptopunk, sortie cet été. Cette nouvelle expérience de la maison de joaillerie a été baptisée NFTiff et porte sur la création de pendentifs personnalisés liés aux célèbres NFT Cryptopunk. Une initiative qui permet de relier le monde digital et réel, tout en mettant en avant l’implantation de Tiffany & Co. et du groupe LVMH dans le Web3.

Source : Tiffany & Co.

 

SI CET ARTICLE VOUS A PLU, VOUS POUVEZ CONSULTER NOTRE ARTICLE SUR “LE MÉTAVERS, UNE NOUVELLE OPPORTUNITÉ VIRTUELLE” JUSTE ICI !

Source : www.comitecolbert.com

 

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet