Newsletter subscribe

A la une, Actualités, Master 2 Marketing Sport Loisirs

E-sport aux JO 2024 ? Entre rêve et réalité !

Posté le : 17 novembre 2017 à 17 h 53 min   /   par   /   comments (0)

De l’e-sport aux Jeux Olympiques 2024 à Paris ?

En attirant 40 000 spectateurs dans un stade à Pékin, la dernière manche du championnat du jeu vidéo “League of Legends” a suscité l’intérêt du CIO.
Dans un communiqué publié le 28 octobre dernier, les membres du CIO déclarent officiellement que l’e-sport :

« pourrait être considéré comme une activité sportive car les joueurs qui le pratiquent se préparent et s’entraînent avec une intensité comparable à celle des athlètes d’autres sports plus traditionnels »

Mais qu’est ce que l’e-sport ?

A première vue, quand on évoque le terme E-sport, on pense au sport traditionnel. Cependant ce parallèle est complètement faux ! Il s’agit de compétition de jeux vidéos en ligne sur consoles ou ordinateurs. Le rapprochement avec le sport traditionnel se situe dans la pratique du e-sport.

En effet comme dans un sport classique, il existe des joueurs professionnels qui évoluent en individuel ou appartiennent à une équipe. Les joueurs bénéficient de structures pour les entrainements quotidiens et des compétitions sont organisées pour désigner les meilleurs joueurs.

 

Pourquoi de l’e-sport aux J-O 2024 ?

L’E-sport est un phénomène mondial qui pourrait bien redonner le sourire au monde du sport.
Il existe des enjeux sociaux, démographiques et financiers qui sont en faveur de l’introduction de l’e-sport aux Jeux Olympiques
L’e-sport est une pratique qui va à l‘encontre du cliché du jeu vidéo enfermé dans sa chambre. Il existe un réel engouement de la part du public qui scrute de près les performances des athlètes.

De plus, la baisse des audiences des jeux olympiques sur les « digital natives », ceux qui sont nés avec internet est inquiétante. Les jeunes préfèrent regarder du streaming sur internet ou sur les réseaux sociaux plutôt que de regarder les Jeux Olympiques à la télévision.

Ça tombe bien, l’e-sport est une discipline qui attire des millions de spectateurs, 40 000 dans le stade (entre 60 et 1700 euros la place) et plus de 75 000 000 de téléspectateurs en direct sur les différentes plateformes de streaming à travers le monde. C’est donc un nouveau modèle économique à ne pas négliger afin de redynamiser les Jeux Olympiques et le sport en général.

Paris, pourrait ainsi devenir la première ville à accueillir une compétition d’e-sport aux Jeux Olympiques.

L’e-sport a une popularité grandissante et génère un chiffre d’affaires à hauteur de 493 millions de dollars en 2016 et bénéficie d’un large succès auprès des jeunes. Cependant, il lui faut encore régler le problème des paris « truqués » et de la triche au sein des jeux vidéos avant de devenir une discipline olympique.

 

Mathieu Irigoyemborde

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet