Newsletter subscribe

A la une, Actualités, Marketing du sport, Master 2 Marketing Sport Loisirs

La publicité virtuelle, nouvel eldorado du marketing sportif ?

Posté le : 11 avril 2018 à 10 h 04 min   /   par   /   comments (0)

Lagardère Sports Germany va travailler avec ADI pour la publicité virtuelle en Bundesliga

Il y a quelques jours, la DFL (German Football League) a approuvé l’utilisation de la publicité virtuelle sur les LED installées dans les stades dès la saison 2018/2019.
Lagardère Sports Germany et ADI ont officialisé la signature d’un partenariat concernant la mise en place de la publicité virtuelle sur la panneautique LED en Bundesliga grâce à l’utilisation de la plateforme Supponor.
En publicité, faire passer le bon message à la bonne audience est un fondamental. Grâce à la publicité virtuelle, les annonceurs vont pouvoir afficher leurs messages de manière beaucoup plus précise et efficace en fonction de tel ou tel marché.

La publicité virtuelle, une aubaine en terme de retombées ?

« ADI et Supponor sont les deux prestataires techniques avec lesquels Lagardère Sports va travailler » nous précise Nicolas Bailly, Directeur Marketing & Business Intelligence de Lagardère Sports en France. « La publicité virtuelle permet de changer le message publicitaire affiché sur le système LED, bord de terrain, en adaptant ce message selon les zones et marchés cibles. Hormis le signal pour le marché Allemand, il est prévu de créer entre 3 à 5 signaux spécifiques dont un pour le marché Chinois. Le nombre de signaux créés permet de démultiplier l’inventaire LED commercialisable. Lagardère Sports est aujourd’hui la seule agence du marché qui propose une solution technique de ce type validée par une ligue professionnelle. »

 

« Créer entre 3 à 5 signaux spécifiques dont un pour le marché Chinois »

Grâce à l’utilisation de cette technologie, l’agence de marketing sportif compte bien augmenter les revenus des clubs issus de la publicité vendue sur la panneautique. Selon les intéressés et une étude Nielsen Sports, la publicité virtuelle sur les LED pourrait rapporter 60 millions d’euros de revenus supplémentaires aux clubs allemands.

Une solution technique qui sera déployée « pour les 17 matchs à domicile du Borussia Dortmund ainsi que pour certains matchs à l’extérieur du Borussia Dortmund et du Bayern Munich. L’objectif étant de couvrir entre 30 et 40 matchs par saison »ajoute Nicolas Bailly. Sera-t-il bientôt possible d’afficher virtuellement un sponsor sur le maillot des joueurs ?

Pour plus d’informations : http://www.supponor.com/ 

 

Romain Ferrer

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet