Newsletter subscribe

A la une, Actualités, Marketing du sport, Master 2 Marketing Sport Loisirs

LES JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE: BIEN PLUS QU’UN ÉVÉNEMENT SPORTIF

Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018
Posté le : 19 octobre 2018 à 16 h 37 min   /   par   /   comments (0)

Pour cette troisième édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été, la ville hôte n’était autre que Buenos Aires, la capitale de l’Argentine. De jeunes athlètes, âgés de 15 à 18 ans et venant de plus de 200 pays à travers le monde, s’affrontaient cette année sur 32 sports différents. Mais en quoi les JOJ sont-ils si particuliers ?

 

Un objectif engagé

D’un point de vue marketing, les JOJ ne sont pas comparables aux JO puisqu’ils n’ont pas le même objectif et ne s’adressent pas au même public. L’objectif principal étant de promouvoir le sport chez les jeunes, ainsi que les valeurs olympiques, que sont l’excellence, l’amitié et le respect.

Les villes organisatrices n’ont pas les mêmes contraintes que pour les JO. En effet, les coûts doivent être maîtrisés. S’il y a lieu de construire des infrastructures, chaque investissement doit s’inscrire dans une démarche forte d’héritage laissé à la ville hôte et à sa jeunesse. C’est le cas pour le village olympique de la jeunesse construit dans la zone sud de la ville de Buenos Aires. Une zone économiquement et socialement reléguée qui bénéficiera de ce développement pour devenir un nouveau quartier habitable par des familles, après les Jeux.

L’engagement va encore plus loin. Les écoles de la ville et du pays sont mises à contribution, afin de pouvoir toucher le maximum de jeunes et promouvoir l’esprit olympique, comme le veut la tradition. Le programme “Un monde, plusieurs mondes”, lancé dans plus de 206 écoles en est la preuve. Des recherches, effectuées par les jeunes, sur l’histoire des 206 pays membres du Comité International Olympique ont permises de créer un jeu vidéo interactif. Ce projet est un grand pas en avant, puisqu’il fait entrer les JOJ dans l’ère numérique.

 

Une organisation fondée sur le principe du YOG DNA

Le YOG DNA (ou l’ADN des JOJ) est l’élément moteur de la stratégie marketing de ces Jeux Olympiques de la Jeunesse. Outre le fait que des grands sportifs, tels que Luis Scola et Paula Pareto (pour Buenos Aires 2018), s’engagent à être ambassadeurs pour partager leur expérience et servir d’exemple, la plus grande différence avec les JO se trouve dans la participation d’équipes mixtes dans certains sports collectifs. Pour favoriser la cohésion et le partage entre les jeunes, certaines équipes sont composées de comités nationaux olympiques différents (nationalités différentes) ou de genres différents (masculin et féminin).

Le YOG DNA s’inscrit dans une démarche de forte mobilisation auprès des jeunes. Le BAYOGOC, comité d’organisation de Buenos Aires 2018, l’a bien compris. Plus de 1300 événements sportifs et culturels ont été organisés auprès des écoles et des clubs sportifs locaux, ces quatre dernières années. Ce programme de mobilisation aura incité plus d’un million de jeunes à participer à des activités liées aux JOJ. On peut citer, par exemple, les pictogrammes des sports et disciplines présents à la compétition, qui ont été dessinés par des élèves d’écoles primaires, puis adapté ensuite par des graphistes. Le programme des Jeunes Leaders Communautaires, destiné aux étudiants universitaires, a permis la mise en place d’une vingtaine de projets lors des Jeux pour aborder des sujets, tels que l’inclusion sociale, la diversité culturelle, l’égalité des genres ou encore le développement durable.

 

Un caractère unique

Cérémonie d’ouverture

Déjà lors des JOJ de Lillehammer 2016, la cérémonie d’ouverture avait fait son effet. Samsung, en tant que sponsor TOP, avait proposé une retransmission en réalité virtuelle de cette cérémonie.

Cette année, et pour la première fois dans l’histoire olympique moderne, la cérémonie d’ouverture n’a pas eu lieu dans un stade. Quelques 4000 athlètes étaient présents en plein cœur de la capitale argentine. Le public pouvait accéder gratuitement à la cérémonie, et ils sont venus nombreux pour célébrer le lancement du premier événement multisport de cet ampleur dans le pays. Plus de 200 000 personnes sont venues applaudir les athlètes et vivre ce moment unique de pure émotion.

Les porte-drapeaux n’ont pas manqué à l’appel et ont défilé pour venir planter leurs couleurs au pied de l’obélisque. Pendant ce temps, les artistes en ont mis plein la vue aux spectateurs avec leur performance sur les anneaux olympiques mobiles, leurs chants et leurs chorégraphies.

Couverture médiatique

Pour la première fois, la chaîne de Web-télévision Olympic Channel s’est consacrée aux JOJ. Elle a diffusé en exclusivité et en direct (7/7, 24/24) toutes les actualités et les temps forts de ces Jeux.

France télévision a aussi joué le jeu en proposant une couverture numérique exceptionnelle. Les cérémonies d’ouverture et de fermeture ont été diffusées sur France 4. Tous les soirs, “Les Jeux Olympiques de la Jeunesse: Le Mag” proposait de revivre les grands moments de la journée et de suivre les athlètes français. Stade 2,Tout le Sport et les différents réseaux sociaux de France TV Sport ont fait vivre cet événement au public français.

 

La génération Paris 2024

En effet, la délégation française, composée de 99 athlètes (75 athlètes individuels et deux équipes de rugby à sept), ont porté haut les couleurs de la France. Avec un total de 27 médailles remportées par nos jeunes athlètes, la France est le sixième pays le plus médaillé. Ces résultats sont prometteurs et de bonne augure pour les prochains Jeux Olympiques d’été, à Paris en 2024.

 

Article rédigé par Chloé Monnier

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet