Newsletter subscribe

A la une, blog, Les actualités du Master Commerce des Vins, Master 2 Commerce des Vins

Zoom : Le marché chinois

Posté le : 21 décembre 2021 à 17 h 15 min   /   par   /   comments (0)

Quelques chiffres…

L’histoire entre l’Empire du Milieu et les vins français ne date pas d’hier… Le boom économique et l’enrichissement de la classe moyenne chinoise a fait bondir l’importation de vins, et notamment de vins français, appréciés pour leur qualité et leur forte valeur symbolique. Cet engouement pour les vins de l’Hexagone transparait dans les chiffres : en 2019, la France était le premier fournisseur de vin de la Chine, aussi bien en valeur qu’en volume, avec respectivement 4 787 016 000€ et 12 004 880 d’hl de vins importés (données Ad’Occ). A noter que toutes les couleurs ne sont pas également appréciées… En effet, 72% des vins consommés en Chine sont des vins rouges, contre seulement 27% pour les vins blancs, et 1% pour les vins rosés. Ceci explique le fait que 95% des vins français importés dans le pays sont des vins rouges.

Le vin en Chine : une affaire de jeunes

Le vin est un produit en pleine croissance sur le marché chinois, et en particulier chez les jeunes. Ces derniers, attirés par la nouveauté et le mode de vie à l’occidentale, délaissent les boissons plus traditionnelles comme le « Baijiu », pour se tourner vers le vin. Aujourd’hui, la majorité des chinois se considérant comme « amateurs de vin », ont moins de 40 ans et 77% des visiteurs des foires de vins ont moins de 39 ans (Toewine, 2021).

Le boom des plateformes en ligne

Avec la crise du Covid-19, les achats en ligne se sont rapidement développés dans de nombreux secteurs. Malgré une augmentation des ventes de vin en ligne sur les marchés matures, ce canal de distribution reste largement minoritaire, représentant à peine 5% des ventes à l’échelle mondiale. En revanche, le e-commerce représente une réelle opportunité en Chine pour le secteur du vin, comme en atteste le fait que 73% des consommateurs chinois ont déjà acheté du vin via des canaux de commerce en ligne (WineIntelligence, 2021).

La Chine et le Nouveau Monde

Le fort intérêt du consommateur chinois pour les vins européens ne l’empêche pas d’être ouvert à la nouveauté. En effet, les vins du Nouveau Monde et notamment les vins chiliens et australiens, ont le vent en poupe en Chine. Ces derniers, proposant un bouquet frais et fruité, offrent l’avantage d’être très faciles à boire pour des consommateurs néophytes.

Le marché chinois, de par l’importance des volumes qu’il représente et la montée en connaissance de ses consommateurs, représente assurément l’un des marchés les plus prometteurs pour la France.

Beatrice Di Giusto

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet