Newsletter subscribe

A la une, Actualités Master Commerce des Vins, Master 2 Commerce des Vins

Les jeunes et le vin

Posté le : 21 novembre 2018 à 19 h 01 min   /   par   /   comments (0)

 Les jeunes et le vin

Depuis une cinquantaine d’années, la consommation de vin a considérablement changé : aujourd’hui la part du vin dans la consommation d’alcool des jeunes (15-25 ans) français est assez faible. En 1980, la consommation régulière, chez les jeunes, était de 24% (INSEE), en 2000 celle-ci était inférieure à 8%. Il ne s’agit donc pas d’un phénomène lié à l’âge mais à un effet de génération. Aujourd’hui, 92% des jeunes préfèrent d’autres boissons au vin. Ils jugent le choix du vin compliqué et s’en désintéressent.

Différents facteurs

Il y a également des différences de comportements selon les régions : viticoles ou non. Dans les régions productives, le vin est un élément historique. Le vin peut être utilisé comme distinction sociale, il apparaît comme un produit coûteux, lors d’une soirée par exemple. Selon les traditions viticoles et le milieu social, la relation entre les jeunes et le vin varie. La sphère familiale joue un rôle important dans la consommation du vin chez les jeunes, alors que les spiritueux et la bière ont un lien avec la sphère amicale. En effet, si le jeune apprend à boire du vin en famille il va assimiler cette boisson à la modération, alors que consommer de l’alcool avec ses amis est assimilé à la recherche de l’ivresse.

Deux groupes distincts

On peut distinguer deux catégories chez les jeunes de 15-25 ans : les plus jeunes (15-20 ans) cherchent, lorsqu’ils sont en soirée, à trouver l’ivresse facilement. Pour 10€ ils vont se tourner vers une bouteille de vodka de basse qualité.

Alors que les 20-25 ans vont se retrouver pour partager un verre de vin, mais cette coutume n’est pas systématique. Cependant, les jeunes ont une image positive du vin, alors qu’ils imaginent simplement consommer du vin, le comportement est sans doute plus complexe et répond plutôt à la recherche des fantasmes que peut symboliser le vin : convivialité, amitié, gastronomie ; surtout en France, le vin est une tradition dont les français sont fiers ; tout en jouant un rôle de désinhibiteur social.

Image positive & intimidante

Même si les producteurs de vin ne cherchent pas forcément à plaire aux jeunes et restent traditionnels, il existe, par exemple, de plus en plus de bars à vin où les jeunes peuvent découvrir le vin et le déguster plus amicalement que familialement (ou les deux !). En général, les français consomment moins, mais mieux.

Il est difficile d’établir un modèle pour la relation entre les  jeunes et le vin, car il diffère d’une famille à une autre. Il existe autant d’individus que de procédés.

Ecrit par Lucie Dupont en Master 1 commerce des vins

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet