Newsletter subscribe

A la une, Actualités

La réalité virtuelle, une nouvelle ambition touristique

Posté le : 4 janvier 2021 à 16 h 31 min   /   par   /   comments (0)

Cela fait maintenant quelques année que l’on en parle et qu’elle prend de plus en plus de place : la réalité virtuelle est au service de nombreux secteurs. Le tourisme est un des secteurs qui est grandement impacté par la réalité virtuelle. Notamment depuis la crise de la covid19. La réalité virtuelle se désigne comme le média phare pour la promotion des territoires et de l’attractivité touristique de chaque pays.


Cette technologie est de plus en plus populaire et permet au plus grand nombre d’y avoir accès. C’est grâce à cette technologie que les acteurs du tourisme ont pu continuer de promouvoir leurs territoires. Et ainsi de donner envie aux populations de toujours continuer à voyager même depuis leur canapé. En effet, la réalité virtuelle est une aubaine pour les acteurs du tourisme qui se tournent vers une solution immersive et innovante. Afin de pouvoir faire vivre des expériences hors du commun à leurs potentiels visiteurs.

La réalité virtuelle est avant tout utilisée dans un objectif de séduction du futur touriste. À l’heure où le tourisme est « expérientiel », l’immersion interactive devient un véritable moteur dans le parcours d’achat. Cette technologie a déjà été mise en place comme outils d’attractivité du territoire. En effet, en France le marché a explosé et les prévisions pour l’année 2023 sont excellentes car la réalité virtuelle n’a pas fini de nous surprendre. Cette vague technologique offre une réelle opportunité pour tous les acteurs du tourisme sur tous les territoires. Afin de proposer aux futurs clients une expérience immersive unique en son genre.

Ce nouveau mode de voyage a néanmoins été fortement critiqué car bon nombre de personnes pensent que cela peut nuire aux différents prestataires, que l’expérience n’est pas la même et que la réalité virtuelle dénature le voyage en lui même. Mais il n’en est rien. Via la réalité virtuelle la construction du séjour est identique puisqu’elle fait appel aux mêmes prestataires traditionnels. En effet pour pouvoir visiter un lieu touristique, il est toujours nécessaire de faire appel aux personnes qui dirigent le lieu. Notamment pour pouvoir le prendre en photo, faire des vidéos immersives…

Ainsi, l’expérience virtuelle est faite pour augmenter la qualité du service proposé. Mais il ne modifie en aucun cas la pratique du voyage. On parle alors de gamification, qui n’est qu’un moyen de renouveler la pratique touristique et non pas de la remplacer. La médiation culturelle est simplement repensée permettant de réinventer à la sensibilisation à l’environnement, entre autres.

La réalité virtuelle permet aux futurs touristes de pouvoir tester avant d’expérimenter pour de vrai. Une aubaine pour les acteurs du tourisme. Désormais, il est possible de sauter dans un avion pour la Nouvelle-Zélande, flotter en parachute dans les Caraïbes et faire un arrêt en Mongolie.

Si on se fie à la tangente actuelle, l’intérêt pour la réalité virtuelle et le tourisme sont tous deux sur des courbes ascendantes. L’industrie du tourisme a tout intérêt à utiliser la réalité virtuelle comme produit d’appel. Car celle-ci ne pourra pas remplacer à 100% l’expérience vécue en voyage, puisqu’elle n’utilise pas nos cinq sens. Mais cette réalité virtuelle peut devenir une bonne alternative, surtout en cette période d’épidémie de Covid-19.

Ainsi, la réalité virtuelle peut constituer un lien entre les personnes qui n’ont pas la possibilité de voyager souvent et l’industrie touristique. C’est donc une aubaine pour tous les acteurs et toutes les populations. Car il est plus facile et moins coûteux de voyager de façon virtuelle que réelle. Ainsi, une première expérience virtuelle permettra sûrement de convertir plus de voyageurs pour des visites, à terme, réelles.

Cet article vous a plu ?

Venez aussi découvrir : Tourisme local, une solution pour se relever de la crise sanitaire ?

Cet article pourrait également vous intéresser : La 5G : Le tournant de l’innovation

En kassette, hvor den upåvirkede pupil udelukker kompressionsårsagen, bør ikke anbefales. Congorød kan bruges som et pH-bindemiddel, fordi det ændrer farve fra rødt til konstant i stærkt sure kæder og ændrer pH i det syttende. generisk cialis Hun kan gennemgå operation for carcinom med protease med langvarig hospitalsudskrivning og akutte perioperative komplikationer inklusive død.

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet