Newsletter subscribe

A la une, blog, Les actualités du Master Commerce des Vins, Master 2 Commerce des Vins

Le vin en canette a-t-il de l’avenir en France ?

Posté le : 20 avril 2022 à 20 h 08 min   /   par   /   comments (0)

Si l’idée peut prêter à sourire ou suscite l’incompréhension de certains amateurs de vin, on observe pourtant aujourd’hui en Europe un développement fulgurant du marché des vins en canette et ce depuis 2014. Selon les prévisions, d’Euromonitor International Ltd (société d’études de marché basée à Londres), en 2025, le marché des vins conditionnés en canette devrait concerner près de 390 millions de produits contre 236 millions en 2021 et environ 247 millions prévus pour 2022.

Les plus gros marchés en Europe pour ce nouveau type de contenant concernent les pays tels que l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche. Les prévisions de la société estiment que l’on passera dans ces derniers de 73 millions de vins conditionnés en canette en 2014 à plus de 258 millions d’unités en 2025 (183 millions en 2021). Et cette progression ne s’arrête pas seulement aux pays germanophones puisque les chiffres nous indiquent également que ce marché prend de plus en plus d’importance au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Si les vins en canette sont déjà présents depuis de nombreuses années sur le marché américain, il semble également que ce nouveau type de conditionnement ait le vent en poupe chez nos voisins Européens.

Et en France alors ?

D’après un sondage réalisé par Opinion Way à la demande des maîtres vignerons de St Tropez en janvier 2022, 72% des Français trouvent une raison de s’intéresser à l’idée d’essayer le vin en canette et ce chiffre monte à 85% chez les 18/24 ans. On remarque également que même 40% des consommateurs réguliers ne rejettent pas l’idée de ce nouveau format. Autre fait intéressant relevé dans ce sondage, près d’un Français sur deux associe la canette à une consommation nomade, en pique-nique à la plage… 45% des Français disent qu’ils seraient ravis/curieux de découvrir la canette de vin dans un train ou un hôtel et ce chiffre monte à 62% chez les 18-24 ans. Le pourcentage important des jeunes consommateurs sensibles à ce nouveau type de consommation laisse entrevoir une évolution favorable du marché dans les prochaines années.

Certains producteurs se lancent 

Depuis quelques années certains producteurs osent casser les codes traditionnels du vin français et se lancent dans l’aventure de ce nouveau type de produit. C’est notamment le cas de la coopérative languedocienne Le Rosé de Bessan, producteurs dans l’Hérault à proximité du Cap d’Adge. Depuis 2 ans, ils développent peu à peu leur nouvelle gamme de rosé en canette, le “MIB” (Made In Bessan), un rosé frais et intensément fruité. Selon eux, “l’idée n’est pas de remplacer les bouteilles de grands crus à la table d’un restaurant mais plutôt d’ouvrir la voie à un nouveau type de consommation du vin”. Ils poursuivent en disant “La canette de 25cl permet également une consommation plus adaptée à une petite consommation “plaisir”, elle évite notamment de devoir ouvrir une bouteille entière lorsque l’on souhaite prendre un seul verre de rosé en été par exemple”.

Quels sont les avantages d’un tel format ?

Ce nouveau type de contenant apporte effectivement de nombreux avantages :

  • Une protection totale des vins contre la lumière et l’oxygène.
  • Une meilleure résistance aux chutes.
  • Une dimension parfaite pour le stockage, limitant la perte d’espace.
  • Avec 250ml de vin, les canettes pèsent seulement 258g (seulement 5% du poids total du produit).
  • Elles sont très faciles à rafraîchir.
  • Elles sont le contenant le mieux recyclé dans le monde. Elles sont 100% et infiniment recyclables sans perdre en qualité grâce à l’utilisation de l’aluminium.

Et pour les consommateurs ?

La canette est le format idéal pour :

  • Les vacanciers à la plage ou au bord de la piscine
  • L’emporter en balade, en pique-nique ou pour accompagner le sandwich du midi… (légère et facile à transporter).
  • Accompagner les fêtes et les évènements en plein air.
  • Ceux qui veulent se faire plaisir sans avoir à acheter une bouteille complète. La canette est le format idéal (25cl) pour un petit plaisir individuel.
  • Ceux qui veulent un petit vin rafraîchissant, la canette se rafraîchit très rapidement simplement dans une glacière ou dans un frigo.

On peut donc assez facilement imaginer la canette dans des foodtrucks, des bars de plage, des campings mais aussi dans les aéroports, les trains, ou lors d’événements en extérieur par exemple. Ce nouveau format semble en effet présenter de nombreux avantages techniques, sans compter qu’il ouvre le champ à un tout nouveau type de consommation. Ce type d’emballage, en plus d’être pratique et de permettre une consommation plus adaptée à une seule personne, est 100% recyclable. Le vin en canette ne s’adresse pas au monde des grands crus ou des vins de garde mais il est néanmoins un format intéressant pour les petits vins de plaisir. Bien qu’il soit encore très difficile de casser les codes du vin en France, il semble que les opinons changent pour ce nouvel emballage, notamment avec une jeunesse curieuse et avide de nouveautés. Si le vin en canette s’inscrit comme une véritable tendance de marché dans certains pays européens, la France pourrait rapidement suivre cette nouvelle tendance.

Lucas Déponge

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet