Newsletter subscribe

A la une, blog, Les actualités du Master Commerce des Vins, Master 2 Commerce des Vins

Le vignoble Dubreuil tente l’expérience des cépages résistants en Val de Loire

Posté le : 21 juin 2022 à 19 h 41 min   /   par   /   comments (0)

Laure et Stéphane Dubreuil font partie des premiers à avoir planté et vinifié l’un des cépages résistants autorisés par l’INRA. Après 3 ans d’attente, ils lancent la commercialisation de leurs premières cuvées de Floréal Blanc lors du salon Wine Paris.

UN PEU D’HISTOIRE…

Contrairement à ce que nous pourrions croire, la recherche de cépages résistants aux maladies ne date pas d’aujourd’hui ! D’après l’Observatoire national du déploiement des cépages résistants (“OSCAR”, fondé en 2017 par l’Institut National de la Recherche Agronomique et l’Institut Français de la Vigne et du Vin), la résistance de la vigne aux maladies et ravageurs était déjà un sujet de grand intérêt au XIXe siècle. L’arrivée de maladies dévastatrices en Europe a contraint les viticulteurs à réaliser des croisements entre des vignes américaines et des vignes françaises. Ces nouvelles variétés étaient destinées à lutter contre le mildiou ou encore l’oïdium. En 1958, les cépages hybrides couvraient 30% du vignoble français soit l’équivalent de 400 000 ha de vignes ! Toutefois, la qualité n’étant pas au rendez-vous, ils furent rapidement exclus des systèmes de production. À terme, la plantation des cépages hybrides en France est interdite. Elle suit néanmoins son cours chez nos voisins européens (Allemagne, Suisse, Hongrie) qui continuent de pratiquer l’hybridation.

Aujourd’hui, les objectifs d’OSCAR sont d’anticiper les risques liés à l’évolution du mildiou et de l’oïdium dans le vignoble français et de partager les retours d’expériences sur le comportement des cépages résistants dans différents systèmes de culture pour aider les viticulteurs.

LE CHOIX DU FLOREAL BLANC

Parmi les nouvelles variétés de cépages résistants autorisées, c’est vers le Floréal Blanc que se sont orientés Laure et Stéphane, 7ème génération du Vignoble Dubreuil. Leur domaine s’étend sur 50 hectares de vignes en production sur les communes de Couddes et de Oisly dans le Loir-et-Cher, terre de leurs ancêtres. Ils produisent principalement du Sauvignon Blanc, cépage emblématique de la région décliné sous l’appellation Touraine Sauvignon et Touraine Oisly. La famille Dubreuil a fait le choix du Floréal car ses caractéristiques organoleptiques rappellent fortement celles du Sauvignon Blanc !

Le Floréal est une variété de raisin blanc possédant une résistance élevée au mildiou voire totale à l’oïdium. Ce cépage à productivité moyenne est vigoureux. Selon Stéphane Dubreuil, “ce cépage résistant permet de réduire l’utilisation des phytosanitaires de 80%”. Les vins obtenus sont expressifs, aromatiques et avec une belle fraîcheur. À l’instar du Sauvignon, les arômes sont dominés par des notes de fruits exotiques et de buis.

Ce cépage innovant possède néanmoins quelques inconvénients… Le Floréal Blanc n’étant pas reconnu par le cahier des charges de l’AOC Touraine, il est néanmoins autorisé en Indication Géographique Protégée Val de Loire. De plus, il coûte 50% plus cher que les cépages classiques car le coût permet de financer la recherche.

Cette nouvelle cuvée s’inscrit ainsi dans la volonté des vignerons à pallier les risques futurs liés au développement des maladies et au réchauffement climatique.

 

Alexandrine Marie

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet