Newsletter subscribe

A la une, Actualités Master Commerce des Vins, Master 2 Commerce des Vins

Quand le vin rencontre la technologie !

Posté le : 8 novembre 2018 à 9 h 20 min   /   par   /   comments (0)

Créativité, imagination et originalité sont les maîtres mots lors de la conception des étiquettes de vins !

Les domaines ne cessent de faire preuve d’audace,

  • pour aider le consommateur dans sa lecture et dans ses choix
  • pour se différencier et innover.

C’est alors qu’intervient la technologie, l’intelligence artificielle et les objets connectés… 

Les bouteilles connectées

 Fleurissantes depuis ces dernières années, nous connaissons tous les applications dédiées au trésor de la vigne comme Vivino, Wine Advisor ou encore Le Grand Quizz du Vin.

Ce sont des sources d’informations imparables pour,

  • nous tenir informés à tout heure, à tout moment,
  • suivre l’actualité,
  • profiter des recommandations
  • passer commande.

Dans ce monde ultra connecté, on parle maintenant de « Shazamer » son vin et même de « l’Uberisation », avec des services tel qu’#UberVIGNERON qui vous propose une dégustation à la maison.

Mais connaissez-vous les bouteilles connectées ?

Une jeune société française, WID S.A.S fondée par Alexandre MONGRENIER et Benoît SUDRE, a associé la « Radio-identification » (RFID, Radio Frequency Identification) et la « puce NFC » (Near Field Communication) pour mémoriser et récupérer des données à distance sur des « radio-étiquettes ».

Ce système novateur a su répondre à de nombreuses attentes du milieu viticole, par exemple augmenter la traçabilité des grands crus, limiter la contrefaçon et la manipulation, accéder aux fiches produits via le smartphone pour le distributeur et client final…

Autant de solutions profitables aux producteurs et aux consommateurs.

 

L’I.A. au service du vin

L’intelligence Artificielle peut être définit comme la capacité d’un programme informatique à reproduire les capacités du raisonnement humain.

Adaptée au secteur viticole, elle peut prendre plusieurs formes et proposer divers services,

  • pour la culture de la vigne,
  • la consommation
  • l’œnotourisme.

La start-up « Chouette-vision » a créé un drone destiné à la surveillance des vignes.

 

L’entreprise « ITK » (Intelligence Technology Knowledge) quant à elle, a développé des outils d’aide à la décision (OAD), « Sublivin » une IA qui prédit la date idéale de consommation des vins.

Vinotrip a conçu un chatbot permettant de créer des voyages oenotouristiques.

 

Toutes ces IA ont apporté une réponse, encore absente jusque-là, à un besoin bien déterminé du marché.

L’enjeu fondamental de ces solutions demeure dans la donnée, réel trésor d’aujourd’hui.

 

La réalité augmentée donne vie

Dernière technologie citée dans cet article, la réalité augmentée.

Cette  technologie incorpore des éléments virtuels dans un environnement réel et enrichit la réalité. Elle fait également partie des concepts les plus originaux dans le domaine du vin.

La première innovation autour de la réalité augmentée a vu le jour par le groupe Treasury Wine Estates, grand producteur de vin au monde, qui a conçu des étiquettes racontant une histoire basée sur « 19 crimes », leur marque australienne.

Aujourd’hui, le concept arrive en France avec Lidl qui a mis en rayon sa première bouteille animée par “le chat” du dessinateur belge Philippe Geluk.

Véritable outil de différenciation, la réalité augmentée permet de valoriser l’offre, de communiquer d’une manière forte et d’offrir une expérience originale au consommateur.

 

Et vous, quelle est votre technologie favorite ?

Article rédigé par Camille Blanchaud et Victoryia Lukyanchanka

Partagez !
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Commentaires (0)

Laisser une commentaire

Commentaire
Nom Email Site internet